Anjou : un élu se balade nu dans un centre de remise en forme, une plainte est déposée contre lui

1
Partager :

Son geste malencontreux pourrait être en mesure de lui faire perdre son poste d’élu. Il s’agit d’un maire délégué de la commune des Mauges qui a eu la regrettable idée de se balader nu dans un centre de remise en forme et devant une jeune femme qui s’est vue choquée. Celle-ci n’a pas hésité à aller immédiatement porter plainte pour exhibitionnisme. En effet, Il n’est pas très agréable de voir une personne nue comme un ver devant soi sans l’avoir demandé. Il s’en est suivi une situation malencontreuse et cette affaire a eu de nombreux échos qui ont attiré l’attention vers l’élu.

Une affaire d’exhibitionnisme dans un centre de remise en forme

Nous avons tous des quotidiens très pénibles où la fatigue et le stress sont une monnaie courante. Un centre de remise en forme comme son nom l’indique est un lieu où on peut se ressourcer, se reposer et reprendre ses forces afin de revenir plus fort. Ce n’est pas ce qu’a exactement compris cet élu de la commune des Mauges. Celui-ci a été aperçu dans sa tenue d’Eve par une des clientes du centre de remise en forme en question et elle en fut totalement choquée. Cela est totalement compréhensible. C’est d’ailleurs ce qu’ont pu confirmer de nombreuses autres personnes présentes en ces lieux. C’est en ce sens que celle-ci n’a pas hésité à porter plainte contre cet élu qui s’est comporté de manière très zélée.

Ce délégué à la mairie des Mauges a de suite fait l’objet d’une comparution. Toutefois, il a reconnu sa culpabilité du fait que de nombreuses personnes présentes au moment des faits pouvaient témoigner de ce qui s’est passé.

Une fin heureuse pour cette affaire d’exhibitionnisme

Il n’est pas très fréquent d’assister à un spectacle d’exhibitionnisme dans un lieu comme un centre de remise en forme. Pourtant c’est exactement ce qu’a fait ce maire délégué de 70 ans de la commune des Mauges. Suite à la plainte dont il a dû faire face, celui-ci a finalement avoué son forfait. C’est dans ce contexte qu’il est retourné le lendemain même de l’affaire afin de s’excuser auprès de ce centre, mais aussi de toutes les personnes qui ont été victimes de son comportement. Finalement, tout est bien et qui finit bien. En outre, l’homme a promis de ne plus avoir une telle attitude.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!