Comment savoir si un numéro est payant ?

18
Partager :

Comme vous l’aurez déjà constaté, les numéros qu’utilisent les sociétés et/ou entreprises sont spéciaux. Méfiez-vous, car certains de ces numéros surtaxent les communications. Comment savoir si un numéro est surtaxé afin d’éviter de saler vos factures de communication ? Vous pouvez différencier les numéros surtaxés des numéros non surtaxés. Cette différenciation vous est montrée dans cet article. 

Numéros payants : qu’est-ce que c’est ? 

Ce type de numéros (numéros surtaxés) est en parfaite collaboration avec les SVA. Les SVA ne sont rien d’autre que les Services à Valeur ajoutée. Ce sont des numéros professionnels généralement attribués aux banques, commerçants, entreprises et sociétés d’assurances. Également attribués aux administrations publiques, ces numéros permettent d’avoir accès aux services liés à l’activité de ces derniers. 

A voir aussi : Comment naviguer sur internet en toute sécurité ?

Reconnaître un numéro payant peut dépendre de sa taille. Vous pouvez donc reconnaître un numéro payant par le fait qu’il soit long ou court. 

Numéros longs payants : comment les reconnaître ? 

Cette catégorie de numéros comporte dix chiffres. Les reconnaître est assez facile : 

Lire également : Comment utiliser chromecast ?

  • Les numéros normaux, encore appelés numéros géographiques, sont des numéros comportant dix chiffres qui couramment commencent par 01, 02, 03, 04 ou encore par 05. Noter que ces préfixes représentent ou du moins correspondent à une région précise. Ces numéros sont fixes et ne vous causent aucune surfacturation. 
  • Les numéros ayant comme préfixe 09 sont des numéros fixes, mais non géographiques. Ces numéros obéissent à la règle naturelle de tarification tout comme les numéros fixes géographiés. Les numéros à préfixe 09 ne sont pas surtaxés, et ceci même étant associés à un service client d’une société. Son avantage gratuit qu’il offre fait de lui le type de numéros à privilégier.
  • Les o6 et 07 correspondent à de simples numéros mobiles. Ils sont tarifés au prix normal de la communication. Néanmoins, ils peuvent être inclus dans les forfaits internet, mais ne peuvent être surtaxés.
  • Quand il s’agit de numéros surtaxés, l’on se transmet directement de longs numéros ayant pour préfixe 08. Ils sont directement associés aux SVA et sont surtaxés de plusieurs façons.

Pour les longs numéros, vous pouvez désormais différencier les numéros tarifés, gratuits et surtaxés.

Numéros courts payants : comment les reconnaître ? 

Se méfier des numéros courts (3  à 4 chiffres) est aussi une évidence dont il faut tenir compte si vous ne voulez pas être surtaxés. Ces numéros sont le plus souvent en liaison à des serveurs vocaux. En effet, il y en a qui sont payants d’autres non.

  • Numéros courts (4 chiffres) avec 30 et 31 comme préfixe sont totalement gratuits. Ils sont gratuits sur téléphone mobile comme sur téléphone fixe et sont généralement signalés par une étiquette verte.
  • Les numéros courts (4 chiffres également) commençant par 3 sont des numéros entièrement payants. Ils sont signalés par le biais d’une étiquette violette ou grise. Celle grise fait juste payer la communication tandis que celle violette surtaxe les frais de communication.
  • Les numéros courts (3 chiffres) ayant comme préfixe 1 sont également payants. Vous payez à la fois la durée de l’appel et les services associés vous sont tarifés. 

Concernant les numéros courts, il est important d’être attentif et vite raccrocher pour éviter de gonfler vos factures de communication. 

 

Partager :