Comment soigner l’apnée du sommeil ?

19
Partager :

L’apnée du sommeil peut être définie comme un trouble respiratoire. Elle se traduit par des arrêts involontaires répétitifs de la respiration pendant le sommeil. Cette pause respiratoire peut durer d’une dizaine à une trentaine de secondes. Peu importe le cas, ces apnées perturbent le sommeil et provoquent des maux de tête, une fatigue au réveil ou une somnolence dans la journée. Il est donc important de la soigner.

Des traitements mécaniques

 

A lire aussi : Comment se déroule une cure thermale?

Malheureusement, à ce jour, il n’y a pas de médicaments qui peuvent soigner directement l’apnée du sommeil. Lorsque vous vous rendez chez votre médecin traitant, il peut vous proposer des traitements mécaniques qui ont une bonne efficacité chez la plupart des sujets.

Le médecin peut alors vous proposer un traitement par ventilation à pression positive continue. Pour ce faire, le médecin peut vous proposer de porter pendant la nuit un masque qui relié à un appareil va insuffler en continu de l’air par le nez. Cet appareil est appelé dans le jargon médical le CPAP ou le Continuous Positive Airway Pressure. Comme vous avez de l’air continu dans les voies respiratoires, aucune apnée ne devrait se produire. Il n’est pas toujours confortable de dormir toutes les nuits avec un masque et il faudra s’y habituer, mais ce traitement est particulièrement efficace, car les problèmes pourraient disparaître au bout de deux mois.

A lire aussi : Pouvez-vous faire trop de yoga yin ?

Pour soigner cette apnée de sommeil, votre médecin traitant peut également vous rediriger vers le dentiste pour la pose d’une orthèse d’avancée mandibulaire. C’est une gouttière moulée qui va garder vers l’avant de quelques millimètres la mâchoire inférieure et la langue. Dans cette position, l’air va mieux passer et vous ne devez plus faire d’apnée de sommeil. Cette solution convient mieux aux sujets qui souffrent d’apnée légère ou modérée.

Soigner les causes

Le médecin peut quand même vous donner des médicaments si vous avez l’apnée de sommeil, mais ceux-ci vont plus traiter la cause pour réduire le nombre de ces arrêts respiratoires. Ainsi, si une rhinite allergique est à l’origine de l’apnée, le médecin peut vous prescrire des corticoïdes par voie nasale. Si le patient souffre de reflux gastro-oesophagien, un élément qui peut aggraver les apnées, le médecin peut également donner des médicaments anti-reflux. Dans le cas où la somnolence handicape vraiment le sujet dans la journée, il peut également prendre des médicaments stimulants. Dans tous les cas, avant de prendre tout médicament, il faut l’avis d’un médecin.

La chirurgie : une autre alternative pour soigner l’apnée du sommeil

Il peut arriver que ni le traitement par ventilation à pression positive continue, ni la pose d’une orthèse d’avancée mandibulaire ne fonctionne ou ne soit pas toléré par le patient. Dans ce cas, on peut envisager le passage sur une table d’opération. Il existe différentes interventions chirurgicales qui peuvent aider à soigner l’apnée du sommeil, nous pouvons citer entre autres l’uvulo-palato-pharyngoplastie qui va permettre de retirer la luette et une partie du palais mou, l’amygdalectomie qui va consiste à retirer les amygdales ou encore l’adénoïdectomie qui va avoir pour but de retirer les végétations adénoïdes.

Il est à noter que toutes ces opérations chirurgicales ne sont pas efficaces à 100% et dans certains cas, même après l’intervention, les apnées peuvent revenir. De ce fait, avant de passer au bloc opératoire, renseignez-vous bien sur l’efficacité de l’intervention.

Partager :