Quelles sont les instructions à suivre pour faire votre e-liquide maison ?

1392
Partager :

Le fait-maison attire de plus en plus d’adeptes, et être tenté de fabriquer son e-liquide maison ne déroge pas à cette règle pour les amateurs de vapotage électronique. Mais avant de se lancer dans la fabrication de son e-liquide maison, il est primordial de respecter certaines règles, tout d’abord de sécurité, mais également pour bien réussir sa mixture à moindre coût.

Que faut-il faire avant de se lancer dans la fabrication de son e-liquide maison ?

Aussi simple soit-elle, l’opération qui consiste à fabriquer son e-liquide à la maison nécessite de prendre certaines précautions et de suivre des instructions précises. Pour cela, et avant de se lancer dans l’aventure, il faut s’assurer que vous disposez de tout le nécessaire. Il vous faudra un plan de travail adéquat propre et à l’abri de l’humidité. Assurez-vous de disposer de tous les produits nécessaires à la fabrication de votre e-liquide, et nettoyez votre matériel tout en vous assurant que tout fonctionne correctement. Il est préférable de se munir de gants et de masque pour les yeux, la nicotine étant considérée comme un produit très irritant. Vous devez disposer du matériel suivant :

A voir aussi : Comment nettoyer la mèche de ma cigarette électronique ?

  • flacons vides pour servir de contenants à votre e-liquide ;
  • A lire aussi : Comment se déroule une cure thermale?

  • des seringues ou des pipettes pour doser vos produits avec précision ;
  • d’autres accessoires si besoin, prévoyez par exemple des entonnoirs ou des béchers si vous projetez de réaliser de grandes quantités.

Pensez également à prendre des étiquettes pour vous permettre d’identifier vos préparations : date, dosage, etc.

Que ne faut-il pas omettre quand on fabrique son e-liquide maison ?

Il est conseillé d’utiliser des calculateurs automatiques pour le dosage DIY du e-liquide maison. En effet, ça vous évitera des ratages, des surdosages et des mélanges douteux. Vous saurez la quantité de base ainsi que les proportions exactes de tous les éléments à additionner.

Après avoir obtenu votre mélange, il faut savoir qu’il existe une phase d’attente appelée « phase de maturation » et qui doit être impérativement respectée lorsqu’on prépare son e-liquide maison. Elle dépend du type d’arôme, et lui permet de se développer. Le taux de glycérine végétale influe également sur le temps de maturation, plus il sera important, puis il faudra attendre pour utiliser votre e-liquide. Lorsque cette étape nécessite plusieurs jours, il faut veiller à secouer le flacon tous les jours pour permettre à l’arôme de se diffuser correctement dans l’e-liquide. De son côté, l’additif ne nécessite pas de temps de maturation.

Autre précaution nécessaire, surtout en présence d’enfants en bas âge, veillez à garder les flacons dans un endroit auquel vous serez le seul à accéder, et gardez-les à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Comment choisir les ingrédients pour son e-liquide maison ?

Choisir les ingrédients pour son e-liquide maison est une étape cruciale pour avoir un produit sain et de qualité. Voici quelques astuces à suivre.

Tout d’abord, il faut savoir que la glycérine végétale (VG) est l’un des éléments essentiels dans la fabrication de l’e-liquide DIY. C’est elle qui va favoriser la production de vapeur lorsqu’elle chauffe en contact avec le fil résistif. Le propylène glycol (PG), quant à lui, joue un rôle important dans le hit de gorge ainsi que dans l’intensité des arômes.

Lorsque vous choisissez vos arômes, privilégiez ceux qui sont fabriqués spécialement pour être utilisés en inhalation. Effectivement, certains types d’arômes ne supportent pas la chaleur et peuvent dégager des substances toxiques lorsqu’ils sont vaporisés.

Pour ce qui est des additifs ou boosters nicotine, assurez-vous qu’ils soient purs à 99%, afin d’éviter tout risque sanitaire lié aux impuretés présentes dans ces produits mal purifiés par certains fabricants véreux ou peu pointilleux sur leur conditionnement.

Note importante : Toutefois, nous rappelons que fumer nuit gravement à votre santé et peut entraîner une addiction.

Quels sont les outils nécessaires pour fabriquer son e-liquide maison ?

La fabrication de son e-liquide maison nécessite des outils spécifiques pour réussir parfaitement la réalisation de sa création.

Le premier élément indispensable est une balance précise qui permettra d’avoir les dosages exacts de chaque ingrédient. Privilégiez les balances avec une graduation au centième près, cela vous évitera toute approximation et garantira un résultat optimal.

Il faut aussi disposer d’un flacon vide en plastique ou en verre pour pouvoir stocker l’e-liquide DIY que vous allez créer. Les choix sont vastes, entre plusieurs tailles allant de 10 ml à 1 litre, selon vos besoins et votre consommation personnelle.

Pour mélanger les différents composants, le mieux est d’utiliser un flacon gradué en plastique transparent qu’on appelle communément biberon. Vous pouvez aussi utiliser des seringues graduées. Celles-ci ont l’avantage d’être très précises mais peuvent être plus difficiles à nettoyer entièrement après utilisation.

Il ne faut pas omettre les gants jetables ainsi qu’une blouse pour se protéger lors du mélange des produits chimiques, même s’ils sont qualifiés sans danger ni risques sanitaires, car ils restent malgré tout potentiellement irritants (PG) ou allergisants (arômes).

Note importante : Toutefois, nous rappelons que fumer nuit gravement à votre santé et peut entraîner une addiction.

Partager :