Comment faire du patin à roue alignée ?

1497
Partager :
patin à roue alignée

Faire du patinage est un bon moyen pour pratiquer une activité sportive amusante. Toutefois, avant de le maitriser, vous devez connaitre les bases et vous exercer convenablement. C’est de cette façon que vous profiterez des plaisirs qu’offre ce sport de glisse. Puisqu’il existe une gamme variée de patin, la difficulté d’apprentissage variera selon le type de roues. Découvrez donc comment faire du patin à roue alignée.

Le matériel nécessaire à la pratique

Il est inutile de rappeler que vous avez besoin de patin, autrement, la pratique serait impossible. Toutefois, vous aurez besoin de patin dont la taille équivaut à votre pointure habituelle. Cela vous permettra de profiter d’un meilleur confort dans l’utilisation.

A lire également : Top 5 des activités à faire avec vos enfants à New York

Vous aurez également besoin de quelques accessoires de protection. Pour cela, il vous faudra un casque pour protéger votre tête de certaines chutes violentes. Vous aurez également besoin d’un protège-poignet, d’une genouillère et d’une coudière.

Entrez en mouvement

L’entrée en mouvement est l’étape qui précède votre démarrage. À cette étape, il sera question de vous placer bien droit sur vos rollers tout en étant immobile. Toutefois, vous devez maintenir vos pieds bien droits dans le prolongement de votre hanche. Ensuite, fléchissez légèrement vos genoux tout en gardant le haut du corps et la tête droite.

A lire en complément : Découvrez les secrets pour apprendre le blues piano comme un pro

En effet, si vous vous demandez en quoi il est important de fléchir les genoux, il est important de savoir que cela vous sera utile dans l’encaissement des chocs que vous subirez. Les genoux fléchis joueront alors un rôle d’amortisseurs. Lorsque vous passez sur une piste irrégulière en étant bien droit, vous serez plus enclins aux chutes que si vous fléchissez vos genoux.

Cela vous permet donc de baisser votre centre de gravité. Par conséquent, vous limiterez les risques de blessures, car vous êtes déjà proche du sol.

Démarrez

Pour démarrer, vous devez placer vos pieds en position « V ». Les talons sont orientés vers l’intérieur tandis que le bout de vos pieds sera orienté vers l’extérieur. Pour quitter, un point A pour un point B, vous devez transférer le poids de votre corps sur un pied tout en donnant de l’impulsion avec l’autre pied déchargé.

Vous devez donc rester face à la route avec les poignets relevés tout en alternant le transfert de poids. Le pied qui sert à donner une impulsion sera calé derrière celui qui supporte votre poids. Vous pourrez alors démarrer en répétant ce geste autant de fois que cela sera nécessaire. Cependant, il ne vous faudra poser le pied relevé que lorsque vous avez perdu de l’élan. Autrement, vous pourrez perdre en vitesse.

Prenez de la vitesse

Afin de prendre de la vitesse, vous n’aurez qu’à donner quelques impulsions à votre roller comme notifié dans l’étape précédente. Ensuite, vous devez maintenir vos rollers alignés de sorte qu’ils soient parallèles. Ainsi, vous garderez vos genoux fléchis ainsi que le haut du corps bien droit. Vous gagnez en vitesse en vous laissant glisser le long du trajet. Par contre, lorsque vous en perdez, vous n’aurez qu’à reprendre les impulsions en alternance. Pour changer de direction, un léger appui dans le sens choisi sera suffisant.

Néanmoins, si vous devez freiner, il existe plusieurs méthodes qui vous seront utiles. Généralement, la technique en T est la plus utilisée. Il vous suffira de placer un pied avant l’autre et de positionner le pied arrière de façon oblique sur le sol. Vous allez donc vous arrêter progressivement jusqu’à l’immobilité totale.

Vous savez désormais comment faire du pain à roue alignée.

Maîtriser les virages en patin à roue alignée

Maîtriser les virages en patin à roues alignées nécessite une technique particulière. Pour entamer un virage, vous devez commencer par fléchir légèrement la jambe intérieure et pencher votre corps vers l’intérieur du virage tout en appuyant sur le talon de cette même jambe. Votre poids sera réparti entre vos deux pieds.

Pensez à bien garder vos épaules perpendiculaires à la direction que vous souhaitez prendre pour éviter toute perte d’équilibre qui pourrait entraîner une chute. Vos bras doivent être maintenus devant vous pour garantir une meilleure stabilité.

Pour sortir du virage, vous allez progressivement redresser votre corps tout en relâchant la pression sur le talon de votre jambe intérieure. Puisque le virage est initié grâce aux mouvements réalisés par vos jambes et hanches, il faut donc bien coordonner les gestes de ces différentes parties de votre corps afin d’effectuer un excellent changement de direction.

Si lors des premiers essais effectués pour maîtriser cet exercice, vous rencontrez quelques difficultés à réaliser correctement les mouvements nécessaires ou si cela ne semble pas naturel au début, ne paniquez pas ! Il faudra simplement persister jusqu’à ce que cela devienne plus facile.

Avec beaucoup d’entraînements réguliers et surtout sans précipitation aucune, la réussite sera assurément au bout du chemin ! Avec patience et régularité donc, ainsi qu’un peu d’aide venant des personnes présentes autour de soi (si besoin), chacun peut s’amuser pleinement tout en progressant dans la pratique du patin à roues alignées.

Comment freiner et s’arrêter en toute sécurité

Freiner et s’arrêter en patin à roues alignées est une étape importante pour tous les pratiquants de cette discipline. Il existe différentes techniques pour y parvenir, mais la plus courante est le t-stop. Cette méthode consiste à mettre votre jambe arrière perpendiculaire à votre jambe avant tout en inclinant légèrement vers l’avant sans toutefois perdre son équilibre.

Vous allez appuyer fortement sur le talon de la chaussure située derrière jusqu’à ce que votre vitesse diminue considérablement. Pour éviter toute crispation inutile et donc diminuer vos performances, essayez d’être décontracté pendant toute la durée du freinage.

Le t-stop reste cependant un exercice qui exige beaucoup d’entraînement pour être bien maîtrisé. Si vous n’y arrivez pas dès les premiers essais, ne baissez surtout pas les bras ! Essayez encore et encore, en veillant notamment au bon maintien de vos jambières ou des protège-tibias afin d’éviter toutes chutes dangereuses.

Il existe aussi d’autres méthodes permettant de freiner avec efficacité lorsqu’on patine comme par exemple :

  • le powerslide, technique demandant beaucoup plus d’exercices et adaptée aux personnes ayant déjà acquis une certaine expérience.
  • le chasse-neige latéral :, technique qu’il faut privilégier lorsqu’on veut ralentir sa course ou réduire son allure petit à petit.

Mais pour parvenir à bien maîtriser ces techniques, il est capital de commencer d’abord par le t-stop qui reste la méthode la plus simple et efficace.

N’oubliez pas que les équipements de protection sont vos alliés. Même si vous êtes un expert dans la pratique du patin à roues alignées, portez toujours des genouillères et des coudières ainsi qu’un casque pour éviter toutes blessures graves en cas d’accidents ou de chutes imprévues.

Partager :