Réussir à assurer votre véhicule malgré une résiliation en tant que conducteur

117
Partager :

Votre assureur a bien le droit de résilier votre contrat d’assurance auto, en cas de non-paiement des primes ou encore suite à plusieurs sinistres pour lesquels vous avez été désigné comme responsable. Sur le coup, vous vous dites que ce n’est pas grave, vous allez signer chez un autre assureur. Seulement, lorsqu’on a été résilié par son assureur, il n’est pas facile de convaincre un nouvel assureur de vous couvrir. Alors que faire dans ce cas ?

Signer auprès d’une compagnie spécialisée dans les profils à risques

Votre assureur a le droit de résilier avant l’échéance votre contrat en cas de non-paiement des primes, mais aussi suite à une aggravation du risque, à une omission ou une fausse déclaration et à un ou plusieurs sinistres. Il vous considère comme un profil à risque et il n’est pas le seul à vous voir ainsi. Vous pouvez prendre contact avec d’autres assureurs pour demander un nouveau contrat, mais ils peuvent très bien refuser. 

A voir aussi : Pourquoi acheter sa voiture chez HopAuto ?

Le saviez-vous ? Il existe des compagnies d’assurance spécialisées dans les profils à risques. Elles proposent une assurance pour conducteur résilié dont la prime annuelle n’est pas si élevée. Comprenez bien que pour assurer un profil à risque, l’assureur peut demander une cotisation plus élevée. Sachez qu’il n’existe pas une seule compagnie spécialisée dans les profils à risques, mais bien plusieurs. Comparez différentes offres pour faire le bon choix.

Lire également : Une comparaison entre l'achat et la location d'un scooter électrique

S’inclure dans une assurance auto d’un proche en tant que conducteur secondaire

Certaines compagnies proposent à leurs clients une extension des garanties au conjoint, au partenaire pacsé ou aux enfants de l’assuré. Si l’assureur de votre conjoint ou parent propose ce type de formule, vous pouvez souffler, car vous pourrez conduire avec une assurance auto. Notez toutefois que sur le contrat, vous serez inscrit en tant que conducteur secondaire et cette extension de couverture s’accompagne d’une surprime. 

Si cette alternative vous a convaincu, il faut en faire la demande auprès de la compagnie d’assurance de votre proche. Peu importe la situation, vous devez éviter d’omettre une information ou de faire une fausse déclaration. L’assureur vous demandera également de fournir certains justificatifs. 

Convaincre un assureur traditionnel

Le fait que vous soyez conducteur résilié vous permet quand même de signer une assurance auto auprès d’une compagnie traditionnelle. En effet, certaines peuvent tout de même accepter de vous assurer. Il faut donc démarcher plusieurs assurances pour en trouver au moins une qui veut bien vous assurer, malgré votre profil. D’ailleurs, elle n’ignorera pas votre passif de conducteur et vous allez très vite être catégorisé parmi les conducteurs à risques.

Comprenez bien que si un assureur traditionnel accepte de vous couvrir, ceci a un prix. Il pourra majorer votre prime de 50%, voire de 100% dans certains cas. C’est cher, mais vous avez quand même une assurance auto qui vous permet de rouler en toute légalité.

Si à ce stade, vous n’arrivez toujours pas à trouver une assurance qui accepte de vous couvrir, sollicitez l’aide du Bureau Central de Tarification. Informez cette autorité administrative par lettre recommandée en joignant les notifications de refus des assureurs. Elle pourra intervenir en obligeant une compagnie de votre choix à vous donner une assurance auto avec la garantie obligatoire.

Partager :