Comment fonctionne une location avec option d’achat ?

1003
Partager :
Comment marche une location avec option d'achat

La location avec option d’achat (LOA) est une aubaine pour toute personne désirant changer de voitures fréquemment ou posséder une maison après l’avoir louée pendant des années. Il s’agit d’une solution très simple, encore plus avantageuse que l’achat à crédit d’une maison ou d’un véhicule. En effet, elle vous permet d’acheter le bien concerné quand vous le désirez.

La Location avec option d’achat (LOA) : qu’est-ce que ?

Il s’agit d’un crédit à la consommation qui permet de détenir un bien tout en versant chaque fois une mensualité à l’organisme qui en est responsable. La durée d’une LOA est généralement de 2 à 5 ans.  Au début, à la signature du contrat, le locataire est tenu de verser un dépôt de garantie qui peut aller de 15% à 30% selon les conditions de la structure concernée et la qualité estimée du bien. Ce pourcentage versé ne produit ni intérêt ni avantage de la part du concessionnaire. Il gage juste qu’en cas de loyers impayés ou de résiliation de contrat, la société puisse entrer en possession de son bien.  À la fin du contrat, il est donc rendu si l’entreprise propriétaire juge qu’il n’y a aucun frais de réparation à payer.

A lire aussi : Quel est le coût d'une assurance auto ?

Principe et fonctionnement

La banque ou la société à laquelle vous vous adressez achète les biens et vous, vous louez celui de votre choix pendant la durée que vous jugez vous convenir moyennant le paiement de loyers. Vous avez la possibilité de l’acheter ou non à la fin du contrat. Si oui, le prix d’achat est fixé en tenant compte du dépôt de garantie et des loyers versés. Si non, vous retournez le bien et l’organisme vous retourne votre dépôt de garantie.

LOA

Lire également : Les erreurs à éviter lors de la résiliation de votre assurance auto chez Direct Assurance

Le contrat de LOA porte exclusivement sur un bien donné. Il n’est donc pas possible de procéder à son changement (le bien) lorsque le contrat a toujours cours. Celui-ci peut quand même être rompu avant terme pour soit vous tourner vers une maison plus spacieuse, un véhicule plus récent ou autre bien plus à la pointe de la technologie. Souvent, lorsque cela arrive, des pénalités de résiliation, d’un montant pouvant être conséquent, s’appliquent. Pour connaitre la somme exacte, il faut se référer au contrat.

Soulignons qu’il est également possible de transférer le contrat à un autre locataire sous l’aval bien sûr du bailleur. De la même façon, un autre concessionnaire peut racheter le contrat de commun accord avec le locataire et le bailleur d’origine.

Le locataire peut-il vendre le bien loué en LOA ?

En principe, un locataire en LOA n’a pas droit de cession sur le bien loué.  Cela peut arriver à deux conditions. La première est qu’il lève l’option d’achat et devienne plein propriétaire. Ce statut lui donne le droit de disposer du bien à sa guise. La seconde option déjà mentionnée plus haut est qu’il trouve un nouveau locataire auquel transférer le contrat qui le lie à l’organisme.

L’assurance d’un bien en LOA

À la manière d’un crédit auto classique, le locataire d’un bien en LOA est tenu de l’assurer. C’est d’ailleurs pourquoi certains concessionnaires se permettent d’inclure l’assurance directement dans le contrat ce qui, il faut le souligner, n’avantage pas toujours les clients. Pour cela, il est recommandé de faire jouer la concurrence et de confier l’assurance à une structure d’assurance externe pour se donner la chance de faire des économies qui soit dit en passant peuvent être assez juteuses. Pour l’optimiser, veillez à ce qu’il inclue l’option perte financière.

Les avantages et les inconvénients de la LOA

La location avec option d’achat a des avantages et des inconvénients à considérer. Du côté des avantages, elle permet de conduire une voiture neuve sans avoir besoin d’investir une somme importante pour l’acheter directement. Le taux d’intérêt appliqué peut être assez intéressant si on le négocie bien avec la concession ou le bailleur. Cela offre la possibilité de changer régulièrement de véhicule en restant dans un budget raisonnable. Effectivement, il peut être possible de renouveler sa LOA tous les deux ou trois ans selon les conditions imposées par le loueur.

En revanche, comme tout financement automobile, la LOA comporte aussi son lot d’inconvénients. Si vous dépassez le kilométrage autorisé durant votre contrat locatif, vous êtes susceptible de payer des frais supplémentaires qui peuvent s’avérer très coûteux. En cas de dégradation du véhicule pendant la période locative (rayures profondes sur la carrosserie, chocs…), il est aussi possible que vous deviez supporter certaines charges financières additionnelles pour couvrir ces réparations au moment où vous rendez votre voiture.

Et surtout : en cas de non-paiement des mensualités pendant une longue période déterminée dans votre contrat, il se pourrait que l’on reprenne votre bien sans compensation aucune; ce qui représente un risque majeur comparativement aux crédits auto classiques qui offrent généralement des solutions alternatives moins radicales pour aider les emprunteurs confrontés à des difficultés passagères.

Comment choisir une LOA adaptée à ses besoins et à son budget

Si la location avec option d’achat peut sembler une solution intéressante pour acquérir un véhicule neuf, vous devez bien réfléchir avant de vous engager dans ce type de contrat. Voici quelques conseils qui vous aideront à choisir une LOA adaptée à vos besoins et votre budget.

Prenez le temps de comparer les différentes offres disponibles sur le marché. Vous devez vous renseigner auprès des différents prestataires agréés en fonction du modèle que vous souhaitez acheter. Les concessionnaires automobiles sont souvent habitués à travailler avec ces types de financements et peuvent proposer des solutions intéressantes.

Un fait très important : pensez toujours à lire attentivement les termes du contrat avant de signer quoi que ce soit. Cela signifie étudier conjointement tous les éléments tels que la durée contractuelle, le coût total du crédit (incluant donc toutes les mensualités), ainsi que chaque clause particulière incluse par l’établissement financier concernant notamment le kilométrage ou encore d’éventuelles dépenses supplémentaires pouvant être imputées en cas de dommages au véhicule ou autres.

Vérifiez si vous êtes libre d’inclure certains services complémentaires (révisions régulières obligatoires incluses dans certains contrats) ; cela afin d’être sûr que la voiture reste toujours en bon état et dispose non seulement d’un suivi optimal mais aussi d’une valeur résiduelle confortable lorsque vient son terme locatif. La comparaison entre plusieurs devis permettra alors de définir l’offre la plus avantageuse en fonction de vos critères, notamment votre capacité financière. Effectivement, vous devez vérifier si les mensualités proposées sont compatibles avec votre budget ; sachant que des frais supplémentaires peuvent aussi être ajoutés pour certains modèles ou options spécifiques.

Se lancer dans une location avec option d’achat doit avant tout être un choix réfléchi et bien informé. Vous devez prendre le temps nécessaire pour comparer les offres disponibles sur le marché, lire attentivement les termes du contrat avant de le signer et choisir une formule adaptée à votre budget ainsi qu’à vos besoins spécifiques.

Partager :