3 choses à savoir avant de demander un prêt immobilier

5
Partager :

Investir dans l’acquisition d’un bien immobilier nécessite un gros capital. Dans la plupart des cas, les investisseurs font recours au prêt immobilier afin de réaliser leur projet. Il faut reconnaître que c’est une solution efficace et rapide qui permet de concrétiser un projet immobilier dans les meilleurs délais. Mais avant de vous lancer à la quête d’un crédit immobilier, voici trois choses importantes que vous devez connaître. Ce sont des éléments qui vous permettront de mieux négocier le taux de votre prêt.

Disposer d’un apport personnel

Pour profiter d’un meilleur taux, il est nécessaire de financer une partie de votre investissement avec un apport personnel. Pour votre banquier, il ne sera plus nécessaire de vous proposer une offre qui couvre à 100 % votre achat. Il vous fera une offre avec un taux intéressant. Vous pouvez obtenir le montant nécessaire pour un apport personnel en recourant à l’aide de vos proches ou de vos amis. Si vous avez des bijoux de valeur qui ne vous servent plus vraiment, vous pouvez les vendre par exemple.

Avoir un bon revenu

L’un des éléments déterminant la décision de la banque à vous accorder ou non le prêt que vous demandez est votre niveau de revenu. Les institutions financières sont beaucoup plus ouvertes aux candidats avec un revenu important. C’est le niveau de ressources qui détermine aussi l’importance du taux que la banque vous accordera. Ainsi, un couple à un revenu annuel de 60 000 euros au moins aura de fortes chances d’obtenir un prêt adapté à ses besoins. Mais dans certaines régions, le bon niveau de revenu pour obtenir un bon taux commence à partir de 80 000 euros par an. Pour en apprendre un peu plus sur ce point, vous pouvez visiter le site internet https://monsieurcredit.fr/.

Mettre en valeur votre profil emprunteur

Pour augmenter vos chances d’obtenir un bon prêt immobilier, vous devez mettre en valeur votre profil emprunteur. Le but est de faire savoir à la banque que vous êtes un bon emprunteur. Les établissements financiers se focaliseront sur le statut ou le poste que vous occupez au sein de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Ils prendront aussi en compte votre ancienneté ainsi que votre âge. Vous devez aussi avoir un taux d’endettement faible. Autrement dit, votre taux d’endettement doit être situé entre 10 et 15 % si vous voulez accroître vos chances de négociation d’un bon taux de crédit immobilier. Faites aussi ressortir que votre reste à vivre est important ; c’est le montant restant après le payement de vos mensualités. Ce montant doit être de 400 euros au moins.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!