Finance : tout savoir sur le core banking !

104
Partager :

L’évolution de la technologie n’impacte pas uniquement les moyens de communication. Elle a également une grande influence sur le domaine des finances. En effet, pour répondre aux besoins et aux exigences de leurs clients, les banques traditionnelles doivent mettre à leur disposition les derniers produits financiers. Pour cela, elles ont besoin d’une solution de core banking. Mais pour profiter des avantages de ce dispositif, il est important de bien le connaitre. Zoom sur le core banking.

Qu’est-ce que le core banking ?

Le core banking est un logiciel qui permet le traitement et la gestion des opérations financières des clients dans une banque ou dans une institution financière. En principe, ce système d’information prend en charge un vaste catalogue de transactions. On pense notamment à :

Lire également : Quel est le meilleur placement or ?

  • l’ouverture et la gestion des comptes bancaires ;
  • la gestion de la relation client ;
  • la gestion des demandes de crédit ;
  • le traitement des données de chaque client ;
  • le calcul des taux d’intérêt ;
  • la gestion de l’épargne, etc.

La création du core banking commence avec celle du COBOL (un langage de programmation qui a vu le jour à la fin des années 50). Toutefois, c’est en 1980 que l’informatisation et la numération des systèmes bancaires sont devenues effectives. Au début, le core banking était plus axé sur la création de produits financiers.

Cependant, les dernières générations du système d’information comme le logiciel disponible sur https://skaleet.com/ sont plus axées sur les processus. Ces dispositifs mettent un accent particulier sur les besoins des banques à connecter leur interface avec d’autres systèmes pour offrir des produits de pointe à leurs clients. Cette démarche permet de mettre en place des écosystèmes qui rendent l’utilisation des services bancaires plus aisée.

A voir aussi : Les documents à fournir pour un rachat de crédit réussi

Quelles sont les différentes formes de core banking ?

Il existe plusieurs modèles de core banking. Cependant, les plus utilisés par les banques sont le modèle SaaS et le modèle SaaS cloud. Le modèle SaaS permet à la banque de fonctionner sans forcément se servir de l’infrastructure matérielle d’un écosystème traditionnel.

La particularité des plateformes SaaS est qu’elles sont exploitées par une entreprise et non par le centre de données de la structure. Avec cette solution, la banque n’a plus besoin d’acquérir les équipements des vieux systèmes. De même, elle peut offrir des produits innovants à ses clients tout en s’externalisant.

Le modèle SaaS cloud permet aux banques de traiter leurs données et de les stocker en ligne en utilisant des technologies comme l’intelligence artificielle. En comparaison au modèle SaaS simple, le modèle cloud propose de nombreux avantages aux institutions. Ce système d’exploitation est évolutif, flexible et sécurisé. Il leur permet également de réduire les coûts opérationnels et intégrer facilement les API et les systèmes back-end.

Comment choisir son système de core banking ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs offres de systèmes de core banking sur le marché. Les fintechs ne cessent d’innover dans ce domaine pour le grand plaisir des banques qui se sont rendu compte que leurs systèmes étaient trop vétustes pour proposer des solutions innovantes à leurs clients.

Ainsi, au moment de choisir votre système d’exploitation, vous devez vous assurer que ce dernier est axé sur l’utilisateur final. De même, le langage que vous choisissez doit être en adéquation avec les terminaux existants. Le logiciel doit aussi respecter les obligations de conformité imposées par la règlementation en place.

Partager :