Incendie des voitures du garage Citroën-Peugeot

12
Partager :

Un incendie a été noté dans la nuit du jeudi au vendredi au garage Citroën-Peugeot qui se trouve à Leffrinckoucke. Une vingtaine de véhicules ont été perdus dans les flammes. Les sapeurs pompiers sont arrivés en urgence pour venir à bout de ce feu de garage qui a fait des dégâts.

Les 26 sapeurs ont réussi à éteindre le feu avec 3 lances à eau

Les pompiers ont dû faire de leur mieux pour venir à bout des 20 véhicules légers qui avaient pris feu au garage qui est situé à la rue des Aciéries, à Leffrinckoucke. Ils étaient 26 à avoir été déployés sur les lieux pour pouvoir venir à bout des flammes. Les pompiers avaient également prévu d’amener avec eux trois lances à eau.

Le concessionnaire Citroën à Istres a tenu à préciser que c’étaient des véhicules qui partaient à la ferraille. Il a ajouté que c’était la première fois que leur dépôt soit victime d’un incendie. Il n’arrive toujours pas à comprendre comment une vingtaine de voitures qui se trouvaient au dépôt ont pu subitement prendre feu.

Les caméras devraient permettre de connaître l’origine de l’incendie

Le propriétaire de la concessionnaire précise que certains des véhicules qui étaient présents au niveau du dépôt étaient déjà brulés. Ce qui justifie la nécessité d’une mise au point. Des caméras sont positionnées au niveau du lieu de l’incendie, mais depuis l’accident, elles sont scrutées et ne permettent pas de confirmer ou d’infirmer la thèse d’un incendie d’origine criminel.

Le propriétaire de la concession écarte cette thèse et précise qu’il a des véhicules neufs sur le parking, et que ces derniers n’ont pas subi la moindre égratignure. Il aborde la thèse selon laquelle il s’agirait d’un court-circuit. Ce qui a certainement pu se propager sur les autres véhicules qui étaient sur place.

Le garagiste n’a aucun manque à gagner dans l’incendie des véhicules

Le garagiste n’est pas du tout dérangé par le fait que bon nombre de voitures qui étaient exposées sur la façade de sa concession soient parties en fumée. Comme il l’a expliqué, c’étaient des voitures qui partaient en ferraille. Tout ce qu’il dit regretter, c’est le long temps passé à répondre aux questions des pompiers et des policiers.
C’est vers 3 heures du matin que le garage Citroën-Peugeot qui se trouve à Leffrinckoucke a pris feu. Une vingtaine de voitures est partie en fumée. Une perte qui ne dérange pas le garagiste qui rappelle que les voitures partaient en ferraille.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!