Comment faire du vin blanc ?

15
Partager :

La vinification est un processus par lequel l’on obtient le vin à partir du raisin. Il est donc possible de faire la vinification du vin blanc pour obtenir ce type de vin. Si vous désirez faire du vin blanc vous-même, vous devez suivre un certain nombre d’étapes décrit dans cet article.

De la vendange au déversement du vin à la cave

Pour avoir du bon vin blanc, vous ne devez garder que les grappes saines. Il est donc important de séparer les grappes endommagées ou pourries des bonnes. Ce travail que vous aurez à faire après la moisson est appelé la vendange. Une fois, cela finit, vous aurez à transporter les bonnes grappes à la cave. À la cave, vous allez déverser vos raisins. Vous les déverserez sur la trémie de réception. Ensuite, vous passerez à l’éraflage et au foulage.

A découvrir également : Trouver un nom pour son entreprise de transport

L’éraflage et le foulage

L’éraflage consiste en la séparation du raisin de sa tige ou rafle. Si la tige était laissée dans la production du vin blanc, vous n’aurez certainement pas aimé le goût du vin. En effet, la rafle y laisserait un goût herbacé. Une fois, l’éraflage terminé, vous devez passer au foulage du raisin. Ici, vous aurez à briser les grains pour extraire le moût. Vous devez le faire avec la bonne pression pour ne pas écraser les pépins. Si ces derniers se retrouvent dans le produit fini, vous aurez encore un goût insupportable. Vous aurez ainsi du mal à vendre votre production.

Du pressage à la fermentation

Vous devez laisser la pâte que vous venez d’obtenir macérer pendant un certain temps avant de passer au pressage. L’idéal serait de pomper et de presser le moût dans des cuves à fermentation. Vous devez y aller en douceur lors du pressage, car si vous êtes trop brutal, vous aurez du mal à apprécier vous-même le goût qui en sortira. Après le pressage, vous allez laisser le moût se reposer durant quelques heures. Cette étape est appelée débourbage ou décantation. C’est ici que les particules solides se déposeront progressivement dans le fond de votre cuve.

Lire également : Comment réussir son épilation maillot ?

La fermentation va durer 4 à 10 jours. Au cours de cette période, le sucre du raisin se mue en alcool. Les différents pigments se mélangent au jus pour que vous constatiez la couleur blanche du vin. Il faut noter que les levures doivent intervenir durant ce processus. Ce sont ces levures qui vont métaboliser les sucres en alcool. Durant le processus, n’oubliez pas de vérifier chaque fois, la densité du moût pour connaître la quantité de sucre qui reste dans le moût. Surveillez aussi la température, lorsqu’elle n’est pas normale, la fermentation ne peut aboutir.

Du soutirage à la mise en bouteille

À la fin de la fermentation, le jus qui se trouve dans la cuve va être recueilli : c’est l’étape du soutirage. On peut faire passer ce jus d’une cuve à l’autre pour que les différentes particules solides puissent se déposer par gravité. Cela permet d’éliminer tout solide du jus. Après cela, on fait une clarification pour enlever les restes qui n’ont pas été traités lors du soutirage. Pour avoir un vin blanc transparent, vous allez effectuer un filtrage. Une fois, cela fait, vous pouvez mettre le vin blanc obtenu en bouteille.

Partager :