Présidentielle 2022 : l’agenda citoyen d’Emmanuel Macron

33
Partager :

Les présidentielles approchent à grands pas et seront bientôt sur les lèvres de tous les Français. À ce titre, Emmanuel Macron a annoncé se représenter pour un second mandat. Le président sortant a baptisé l’agenda citoyen “Ma France 2022” comme pour dire que son projet n’était pas terminé. Mais que peut donc contenir cet agenda ? La réponse en quelques priorités.

L’honnêteté en politique

Emmanuel Macron se dit favorable à l’exemplarité des acteurs politique du pays, mais pas forcément à l’exigence d’un casier judiciaire vierge. Après tout, tout le monde a droit à une seconde chance non ? Depuis son élection, il avance que beaucoup de choses ont changé sur le sujet. La transparence de la vie publique, les déclarations de patrimoine ou encore les conflits d’intérêts qui peuvent avoir lieu atour de la vie des élus. Il faut tout de même continuer à être très exigeant en matière d’exemplarité. On le sait, en France, les politiques sont attendus au tournant.

A lire également : Bien choisir le matériau pour une pierre tombale

Renforcer les moyens en matière de santé

L’un des grands chantiers du prochain quinquennat sera la santé. On a vu pendant la pandémie que les décisions politiques passées ne nous avait pas servie. Le candidat sortant veut lutter contre les déserts médicaux. Il veut également une meilleure répartition géographique des médecins. Enfin, les salaires du personnel de santé devront être revus à la hausse. Beaucoup se plaignaient de devoir faire attention à la fin du mois, de demander des avis de Bitcoin trader ou de s’en remettre au hasard des jeux d’argent. Une vraie refonte de la grille salariale serait à prévoir.

Les logements pour les retraités

En plus de coûter cher, les logements pour les personnes âgés sont parfois bien mal adaptés à leur nouvelle vie. Le président aimerait leur donner les choix d’aller en Ehpad ou d’adapter leur logement actuel pour pourvoir y rester en toute sécurité. Il souhaite se donner comme objectif de rénover les logements d’au moins 500 000 retraités pour les adapter au grand âge.

A découvrir également : Comment faire une épilation totale ?

Le pouvoir d’achat

Là encore, le gouvernement doit mettre le paquet pour éviter la fronde. Avec la hausse des prix dans tous les secteurs et les salaires qui ne suivent pas, il va falloir trouver des solutions. Pour aider les ménages les plus modestes et les classes moyennes à faire face, il promet un chèque alimentaire dont les modalités n’ont pas encore été précisées.

L’école

L’un des autres secteurs attendus est l’école. Le prochain pensionnaire de l’Élysée sera scruté sur sa gestion des inégalités en milieu scolaire. La aussi, les salaires des enseignants seront au centre du débat. Les budgets seront revus à la hausse pour que les petites classes soit dédoublées afin d’être moins surchargées. Ceci permettrait une meilleure concentration et plus de temps alloué à chaque écolier pour s’assurer qu’ils aient tous accès à la réussite scolaire.

Une chose est sûre, les débats ont déjà commencé et chaque candidat est dans starting blocks, prêt à faire valoir ses droits et ses ambitions pour accéder au sommet du gouvernement français.

Partager :