Chenillettes et chenillards : des porte-outils de plus en plus maniables

1823
Partager :

Depuis plusieurs années maintenant, les chenillettes et chenillards connaissent une véritable évolution dans leur conception. Ils se veulent de plus en plus étroits, plus maniables et polyvalents. Grâce à ces outils, il est désormais possible de bien réaliser n’importe quels travaux viticoles. C’est un matériel particulièrement adapté aux petites parcelles de coteaux à forte densité.

Travail en pente

Pour tous ceux qui travaillent en pente, dans des endroits où la densité de plantation est particulièrement élevée, l’utilisation de chenillette ou chenillard multi outils semble indispensable pour obtenir satisfaction. À partir de 30 % de la pente, le matériel devient très intéressant. Le fait qu’il soit léger offre la possibilité de mécaniser des vignobles jusqu’à 70 % de pente. Ce qui vous facilite d’emblée le travail. Même sur des vignobles moins pointus, mais composés de petites parcelles, il est tout à fait possible de privilégier le chenillard multi outils. Il s’apparente comme étant une véritable alternative par rapport à l’enjambeur qui est d’ailleurs beaucoup plus coûteux.

A découvrir également : Comment reconnait-on du vin bouchonné ?

Il importe toutefois de préciser qu’avec les chenillettes, il est possible que vous ayez besoin de vous servir d’un moteur auxiliaire, étant donné qu’ils ne disposent pas de prise de force disponible. Avec les chenillards, la maniabilité devient plus simple.

Possibilité de réaliser différents types de travaux avec les chenillettes et chenillards

Les chenillettes et chenillards peuvent être utilisés dans de nombreuses situations. En plus de la récolte mécanique et de l’épamprage qui sont toujours difficiles, il est également possible de se servir de ce genre de matériel lorsqu’on doit entretenir du sol, effectuer un palissage, un effeuillage, un rognage, un désherbage, une pulvérisation, ou autre. En plus de leur facilité à être manié, le chenillard multi outils et la chenillette présente d’autres avantages qui sont loin d’être négligeables. On fera allusion à la stabilité, la sécurité, ou encore la pression au sol.

Lire également : Quels sont les prix d'un motion design ?

Concernant les matériels à transmission hydrostatique, il faut toujours prendre la peine de tenir compte des services de maintenance, mais aussi de la proximité dans l’acte d’achat. Ceci semble indispensable puisqu’en cas de panne, il est impossible que le matériel puisse être réparé par un seul viticulteur. Il faudra donc retourner chez le vendeur. Malgré leur grande souplesse dans l’utilisation, les complications peuvent rapidement devenir préjudiciables. Les chenillettes et chenillards resteront toutefois vos meilleurs alliés pour vos travaux en pente. Ce sont des produits de grande qualité.

Une grande variété d’accessoires pour une polyvalence accrue

Les chenillettes et chenillards sont aussi très populaires pour leur grande variété d’accessoires. Effectivement, ces porte-outils peuvent être équipés de nombreux accessoires conçus spécialement pour répondre aux différentes exigences des utilisateurs. Parmi les accessoires les plus courants, on peut citer la barre de coupe, le broyeur à végétaux, la lame à neige ou encore le godet.

La barre de coupe est utile en cas de travaux dans un champ ou une prairie. Elle permet notamment d’effectuer la fauche, par exemple. Les godets ont eux aussi plusieurs fonctions : ramasser les feuilles mortes, dégager la neige… Le broyeur à végétaux, quant à lui, est idéal pour réduire en morceaux toutes sortes de branches et débris verts qui se trouvent sur votre chemin, tandis que la lame à neige vous permettra de faire face aux intempéries hivernales.

Il existe aussi des accessoires plus spécialisés comme le pulvérisateur agricole qui couvre une surface précise avec un jet bien dosé lorsqu’il s’agit du traitement phytosanitaire. Il y a aussi l’enrouleur hydraulique qui facilite grandement l’arrosage grâce à sa tuyauterie manuelle orientable, ainsi qu’une pompe immergée dans un réservoir monté sur roues qui sert notamment pour l’alimentation en eau du système d’irrigation.

Les chenillettes et chenillards sont des porte-outils de plus en plus maniables et leur utilisation est très diversifiée. Avec une grande variété d’accessoires spécifiques, ils peuvent être adaptés à tous types de travaux. C’est pourquoi ces équipements ont définitivement le vent en poupe dans l’agriculture moderne.

Des modèles électriques pour une utilisation plus écologique

L’agriculture moderne est de plus en plus soucieuse de l’environnement. Dans cette optique, les fabricants de chenillettes et chenillards répondent à ce besoin en proposant des modèles électriques. Ces derniers ont un impact environnemental moindre comparé aux modèles fonctionnant au diesel ou à l’essence.

Les modèles électriques, munis d’une batterie rechargeable, sont particulièrement adaptés pour une utilisation dans les zones urbaines où la pollution sonore et atmosphérique est très élevée. Ils permettent aussi une économie considérable sur le carburant par rapport aux autres types de moteurs.

Il faut souligner que les modèles électriques sont aussi silencieux lorsqu’ils fonctionnent, offrant ainsi une expérience utilisateur agréable tout en préservant l’environnement. De nombreux agriculteurs commencent à adopter ces nouveaux modèles pour diversifier leur exploitation et participer activement à la transition écologique.

Il existe aujourd’hui plusieurs marques qui proposent des chenillettes et chenillards électriques avec différentes capacités : certains peuvent être utilisés pour les travaux légers tels que l’élagage ou encore le fauchage tandis que d’autres conviennent parfaitement aux travaux plus intensifs comme le labourage ou encore l’arrachage.

Si vous voulez vous engager dans une démarche responsable et respectueuse de l’environnement sans sacrifier vos performances professionnelles, alors optez pour un modèle électrique ! Grâce à cette technologie, vous pourrez travailler de manière efficace tout en préservant les ressources naturelles.

Partager :