Comment récupérer une assurance vie ?

1668
Partager :

L’assurance vie reste la forme d’épargne à long terme préférée des Français. Il est toujours avantageux de n’y toucher qu’après au moins 8 ans. Toutefois, il est possible de récupérer l’argent de l’assurance vie à tout moment.

Assurance vie : récupérer son argent en cours de contrat

 

A lire en complément : Comment acheter des options ?

On a toujours tendance à croire que l’argent de l’assurance-vie est de l’argent qu’il n’est pas possible de récupérer en cours de contrat. C’est tout à fait faux, vous avez plusieurs recours pour récupérer tout ou une partie de votre épargne. Cependant, pour que la récupération puisse se faire, il faut un motif valable que vous pouvez défendre auprès de votre assureur.

Si vous voulez récupérer votre argent en cours de contrat, vous devez procéder à un rachat. Selon vos besoins, le rachat peut être partiel ou total. À part les rachats d’assurance-vie, vous pouvez également avoir recours à une avance. L’avance est en quelque sorte un prêt dont le montant, la durée et les intérêts sont à déterminer avec votre assureur.

A voir aussi : Où trouver mon attestation de bourse Crous ?

Trois issues pour récupérer son assurance vie à la fin du contrat

Quand le contrat arrive à échéance, après plusieurs années, le souscripteur peut récupérer son argent selon les termes du contrat. Cet argent sera augmenté des intérêts et/ou soustrait des pertes dans le cas de placements en unité de compte. Quoi qu’il en soit, en tant que souscripteur, il y a deux modes pour récupérer votre assurance vie : sortie en capital et rente viagère.

Récupérer son assurance vie en capital

La sortie en capital vous permet de récupérer tout ou partie de votre assurance-vie en une ou plusieurs fois. Selon votre confiance en votre capacité à vous assurer un revenu décent ou non, la sortie en capital partielle peut-être la meilleure alternative pour se mettre à l’abri des aléas de la vie.

Récupérer son assurance vie en rente viagère

Dans ce mode de récupération, l’assureur est tenu de vous verser régulièrement jusqu’à votre décès un montant fixe. Les assureurs proposent plusieurs formules pour la rente viagère. Pour mettre à l’abri vos proches, il est souvent recommandé d’opter pour la rente avec option de réversion. Cela vous permet de désigner un bénéficiaire à qui sera versée la rente jusqu’à la fin de ses jours lors de votre décès.

Récupérer une assurance vie en tant que bénéficiaire

Au décès du souscripteur, l’argent de son assurance-vie revient au bénéficiaire désigné dans le contrat. Pour récupérer cet argent, en supposant que le bénéficiaire connaît l’existence d’une assurance-vie dont il est le bénéficiaire, la démarche à suivre est relativement simple sur le papier.

En fait, il est possible que l’identité du bénéficiaire soit clairement précisée dans la clause lui concernant. Dans un autre cas de figure, seul le rang du bénéficiaire est mentionné. Dans un cas ou dans l’autre, il sera nécessaire de prouver votre identité avec une carte d’identité, un livret de famille ou encore un acte de notoriété. Outre ces justificatifs, l’acte de décès du souscripteur est le document le plus important.

Les frais et délais de récupération d’une assurance vie : ce qu’il faut savoir

Mais la récupération d’une assurance-vie peut aussi être affectée par des frais et des délais, que le bénéficiaire doit connaître. Effectivement, vous devez savoir que les assureurs peuvent appliquer des frais sur les capitaux décès. Ces derniers sont prélevés sur le montant total à verser aux bénéficiaires.

Il faut aussi savoir qu’il existe un délai maximal pour obtenir une réponse de l’assureur après avoir transmis toutes les pièces justificatives nécessaires. Ce délai est en général fixé à 2 mois. Si l’assureur a besoin d’informations complémentaires ou de mener une enquête plus approfondie, ce délai peut être prolongé jusqu’à 4 mois.

Vous devez savoir que si vous décédez sans désignation précise du ou des bénéficiaire(s), l’argent sera versé dans la succession et soumis aux règles successorales légales ou testamentaires applicables selon chaque situation personnelle.

Les documents nécessaires pour récupérer une assurance vie : checklist et conseils pratiques

Si vous êtes bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, vous devez connaître les documents nécessaires pour récupérer les fonds. La liste des documents varie selon le type de bénéficiaire et la situation du défunt. Voici une checklist pour savoir quels sont ces documents à fournir :

• Pour un bénéficiaire désigné nominativement : une copie du contrat d’assurance-vie, une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité ou passeport), un acte de décès original.
• Pour un ayant-droit (conjoint marié ou partenaire pacsé) : une copie intégrale de l’acte de mariage ou du PACS, une attestation sur l’honneur certifiant que le demandeur était bien marié/partenaire au moment du décès et jusqu’à la date présumée du versement des capitaux.
• Pour les héritiers successoraux : un extrait d’acte de naissance prouvant le lien familial avec l’assuré décédé, un acte notarié détaillant la filiation ainsi que tous les autres documents requis par l’établissement bancaire ou l’organisme assureur concerné.

Vous devez contacter directement l’établissement bancaire ou l’organisme assureur pour obtenir plus précisément toutes les informations utiles relatives aux justificatifs exigibles. Effectivement, tout document manquant peut retarder considérablement le paiement des fonds et engendrer des frais pour l’envoi de courriers et la fourniture de documents supplémentaires.

Récupérer une assurance-vie implique donc parfois un certain nombre de démarches. Vous devez être informé sur les pièces justificatives requises ainsi que les délais et frais à prévoir afin d’éviter toute mauvaise surprise dans le processus.

Partager :