Quel est le taux horaire d’un plombier chauffagiste ?

47
Partager :

Un plombier est un expert des salles de bains, des installations sanitaires, des tuyaux, des robinets et des systèmes de chauffage. Faire recours à ce dernier pour ses services est donc chose courante. Pour allouer un budget à ses travaux, vous vous demandez peut-être les prix pratiqués par ce dernier. Le prix d’un plombier chauffagiste varie pour la plupart d’un plombier à un autre. En effet, il est libre d’appliquer les prix qu’il souhaite. Toutefois, certains éléments permettent d’avoir une estimation générale du taux horaire de ce dernier.

À combien s’élève le tarif horaire moyen d’un plombier chauffagiste ?

Le prix d’un plombier chauffagiste est exprimé en coût à l’intervention ou en coût horaire. Son tarif prend en compte plusieurs éléments. Il s’agit entre autres du type d’opération, de la nature du service, de la durée de l’opération et des pièces utilisées.

A découvrir également : Assurance habitation : combien de temps garder les papiers ?

Le prix par heure d’un plombier chauffagiste varie de 40 à 70 euros. Mais dans certaines régions, ça peut aller bien au-delà. Ce tarif peut aussi varier en fonction du moment où il a fait la prestation. En effet, le taux horaire d’un plombier est majoré de 20 à 50 % pendant les week-ends et les jours fériés. Cela s’applique également pour le travail de nuit.

Les frais supplémentaires

Au coût horaire d’un plombier, s’ajoutent des frais de déplacement forfaitaires, allant de 20 à 40 euros par heure. En fonction de leur qualité, la valeur du montant des matériaux et des pièces y est additionnée. Les plombiers traditionnels facturent une marge d’environ 10 à 30 % sur les pièces fournies. Les plombiers chauffagistes, quant à eux, facturent les pièces détachées 30 à 40 % plus chères que le prix public.

Lire également : Ecandidat Tours : déposer un dossier de candidature

Les travaux forfaitaires

La plupart des plombiers professionnels proposent des prix fixes. Ces prix sont affectés aux interventions les plus courantes. Ils restent les mêmes quelque soit le temps passé par le plombier-chauffagiste.

Voici ci-dessous des exemples de prix fixes proposés par les plombiers :

  • coût du remplacement d’un chauffe-eau : 150-400 euros ;
  • coût pour le remplacement d’une robinetterie ou d’un appareil sanitaire : 60-150 euros ;
  • coût de changement d’une pièce usée : 60-100 euros ;
  • coût de changement d’une chasse d’eau : 60 à 160 euros.

Quel taux de TVA est appliqué à un plombier chauffagiste ?

Une entreprise de moins de deux années d’expérience est frappée par un taux de TVA de 20 %. Toutefois, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 % si vous avez acheté le matériel à un plombier professionnel. Cela est aussi valable si vous vivez dans votre demeure depuis plus de deux années déjà.

Vous pouvez aussi bénéficier d’un taux de TVA de 5,5 % si vos travaux consistent à installer des équipements plus économes en énergie. Il s’agit entre autres des pompes à chaleur, des chaudières à condensation ou des robinets thermostatiques.

Doit-on demander un devis ?

Avant d’engager un plombier chauffagiste, assurez-vous de savoir combien il facture. Pour comparer les offres, faites une demande de devis. Méfiez-vous des prix trop bas, qui peuvent masquer l’utilisation de matériaux de mauvaise qualité, par exemple.

Que regarder sur votre devis de plomberie ? 

Il est évident que le tarif est un critère important si vous devez faire appel à un plombier. Malheureusement, tous les professionnels ne pratiquent pas les mêmes tarifs. Déjà, vous le savez, les grandes villes ont souvent des tarifs plus élevés. À cela, vous avez les majorations en cas de déplacement après 18:00, durant un weekend ou en dehors du périmètre de l’artisan. C’est pour cela qu’il est essentiel de demander plusieurs devis de plombier pantin, par exemple, afin de comparer les prestations.

Vous devez savoir qu’un devis doit répondre à des critères bien précis, définis par la loi. Le devis est également obligatoire pour toutes les prestations de dépannage, de réparation et d’entretien de plomberie, et cela, quel que soit le montant. Aussi et comme vous pourrez le vérifier sur le site du service public, un devis doit avoir les mentions suivantes :

  • la date du devis et sa durée de validité 
  • le nom de l’entreprise et les coordonnées complètes  
  • la raison sociale et la forme juridique de l’entreprise
  • le numéro au Répertoire des métiers (n° Sirene + RM + n° du département d’immatriculation)
  • le numéro d’identification à la TVA si l’artisan doit l’appliquer
  • votre nom et votre adresse (un devis est toujours nominatif)
  • la date de début de l’intervention
  • le détail de chaque prestation (quantité, prix)
  • le tarif horaire ou forfait main d’œuvre 
  • les frais de déplacement
  • les moyens de paiement si le devis est accepté
  • les modalités de garantie
  • le prix HT et TTC

Information importante : si le devis est la plupart du temps gratuit, l’artisan peut vous le facturer. Évidemment, le plombier se doit de vous avertir avant. 

Pour demander vos devis, vous pouvez passer par une plateforme qui regroupe les plombiers de votre secteur. Par exemple, si vous habitez à Pantin, vous pouvez cliquer sur le lien de cette rubrique. Vous recevrez alors votre devis en seulement quelques minutes, quelle que soit l’heure où vous avez besoin des services d’un plombier. Vous le savez bien, une urgence est difficilement prévisible. Quoi qu’il en soit, un devis ne vous engage en rien, tant que vous ne l’avez pas signé. 

Une dernière chose en ce qui concerne le tarif, pensez à vous renseigner auprès de votre assurance habitation. En effet, vous pouvez parfois bénéficier d’une prise en charge pour une recherche de fuite par exemple. Commencez donc par vérifier votre contrat et par appeler votre compagnie d’assurance pour connaître la marche à suivre, si vous êtes concerné. 

Partager :