Découvrez Chicago, la ville aux 4 étoiles !

9
Partager :
Drapeau Chicago

Vous allez passer quelques jours à Chicago et nous vous en félicitons. Avant d’aborder les thèmes essentiels à la connaissance de cette ville, un petite question préalable : bien qu’en tant que Français ou Européen vous n’ayez pas besoin de visa pour entrer aux USA, avez-vous pensé à solliciter une autorisation ESTA, document obligatoire pour tout séjour de moins de 90 jours aux États-Unis? Voici une guide ESTA si vous avez besoin d’en savoir plus.

Histoire et architecture

Les États-Unis ont un nombre réduit de villes-symbole qui jouèrent un rôle clé dans leur histoire : New York en est le cœur culturel et financier, Washington en est le symbole politique, Philadelphie constitue le berceau de la nation et Boston en symbolise l’élégance et la liberté. Et qu’en est-il de la troisième ville du pays, Chicago? Il s’agit d’une “grande ville de taille moyenne” selon les standards américains, c’est à dire trois fois plus grande que Boston mais deux fois moins que New York, des dimensions très similaires à celles de San Francisco.

A découvrir également : Le tourisme dans les villes moyennes vu par Atout France

Le rôle qu’elle a joué dans le développement des USA au XIXème siècles a été surtout économique : Chicago symbolise en effet le gigantisme économique, logistique et industriel du pays: elle dispose d’un trio unique en matière de communication avec le reste du pays: aéroport + réseau routier + chemins de fer, auquel d’ajoutent une importante bourse et une industrie de premier plan. La conjonction de toutes ces forces en fait LE symbole complet du capitalisme américain !

Tout d’abord simple comptoir commercial fondé par un Français au 18ème siècle devient officiellement une ville en 1837. Dès la deuxième partie du 19ème siècle, grâce à un excellent réseau ferré qui le relie aux principales métropoles de la côte et en raison d’un rapide développement de la production de viande et de céréales, Chicago devient le fournisseur alimentaire numéro un de New York (entre autres grandes villes) grâce à un élément essentiel du modernisme : les wagons réfrigérés.

A lire également : Pourquoi utiliser un VPN en voyage ?

D’autres industries suivront et la ville se rendra célèbre par les mouvements sociaux de la classe ouvrière vers la fin du siècle. L’essor de la ville a contribué à attirer la mafia italienne et le plus fameux de ses membres, auteur d’une phrase devenue célèbre : “On obtient bien plus de choses avec un sourire et un pistolet qu’avec avec un simple sourire”. Al Capone tire profit de la prohibition et de la proximité du Canada pour s’enrichir et plonger la ville dans la violence.

Chicago mettra des décennies avant de se débarrasser de la mauvaise réputation créée par la terrible guerre des gangs des années 1930. Sur le plan culturel, architectural et urbanistique, au cours de la première moitié du xxe siècle, Chicago s’affiche comme un «laboratoire d’idées innovantes ». L’aspect de la ville change fondamentalement.

Le drapeau de Chicago : pendant longtemps il a fait la part belle au chiffre TROIS : 3 bandes horizontales qui représentent trois points cardinaux de la ville (et non quatre!) : le Nord, l’Est et le Sud ainsi que 3 étoiles  perpétuant des événements historiques (deux grandes expositions et l’incendie de 1871). Puis on a ajouté une quatrième étoile en hommage au Fort Dearborn construit au début du 19ème siècle, mais en partie détruit par le feu puis par les travaux d’agrandissement de la ville.

Chicago

À voir absolument

  1. Lorsque vous arriverez dans cette ville aux gratte-ciels hallucinants, si vous arrivez à baisser les yeux à un niveau raisonnable, dirigez-vous immédiatement au Millenium Park. Un îlot de tranquillité qui combine verdure et futurisme et symbolise le changement de millénaire. Le monument qui domine le parc s’appelle Cloud Gate (porte des nuages), mais la plupart des Chicagoans (ou Chicagolais) le surnomment “the bean” (le haricot)
  2. La Willis Tower (ex “Sears Tower): plus haute tour des États-Unis pendant quatre décennies avec ses 442 mètres, elle a été dépassée par le nouveau One World Trade Center de New York en 2013. Imaginez un buiding de 110 étages
  3. Le Marina City: deux tours jumelles à structure alvéolaire en forme d’épi de maïs (la céréale typique de la région). Il s’agit d’un complexe résidentiel et bureautique ultra complet destiné à pouvoir de vivre et travailler sans avoir besoin de mettre le nez dehors ! Pratique en cas d’hiver rigoureux……
  4. La Buckingham Fountain : emblème deChicago, cette fontaine énooorme de plus de 80 mètres de diamètre vous laissera bouche bée : 134 tuyaux dispersent l’eau à une hauteur équivalent à un immeuble de 15 étages ! De nuit, le spectacle est sublime.
  5. Le Magnificent Mile : une très longue avenue mesurant un mile (1,6km) de long et bordée de tulipes au printemps dont le point fort est la concentration de magasins. C’est en quelque sorte l’équivalent de nos Champs-Élysées.

Vue Chicago

À faire sans faute

  1. Commencez par jouir d’une vue d’ensemble de la ville et des environs en vous rendant à l’Observatoire John Hancock. À une hauteur légèrement supérieure à celle du troisième étage de la Tour Eiffel, vous admirerez la métropole ainsi que le merveilleux Lac Michigan. À compléter par une visite virtuelle multimédia qui constituera une excellente préparation avant de commencer votre promenade en ville.
  2. Dîner dans un des restaurants du Millenium Park ou faire du patinage à glace en hiver sur la piste située non loin du “haricot”.
  3. Monter au sommet de la Tour Willis et admirer la vue sur un de ses balcons de verre légèrement proéminents : vous vous retrouverez littéralement au-dessus du vide, face au tout Chicago!
  4. Déjeuner dans l’un des 70 restaurants autour de la Marina City. Viandes de tous types, veggie, fruits de mer, pâtisseries des plus copieuses : il y en pour tous les goûts et pour toutes les bourses.
  5. Faire une sortie en Loop : ce terme désigne à la fois le célèbre train qui traverse la ville de part en part et l’ancien quartier mal famé de la mafia italo-américaine. Les petits malins feront le trajet en sens inverse pour pouvoir marcher sur les voies ferrées au niveau du premier étage des édifices.
  6. Faire un « gangster tour » pour remémorer la terrible époque de la mafia de Chicago. Pour une vingtaine de dollars, vous pourrez suivre (à pied) un guide amusant et perspicace qui vous promènera dans les lieux les plus chargés d’anecdotes au sujet d’Al Capone et sa bande.
  7. Se goinfrer de pâtisseries au Doughnut Vault, la mecque du donut ! : essayez quand même d’arriver parmi les premiers car la file d’attente peut être très longue.

donut

Nous allons laisser le mot de la fin à l’ancien président des États-Unis, Barak Obama :

« Je vais vous dire une chose : je suis de Chicago, donc je suis incassable !»

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!