Comment savoir si batterie HS ou alternateur ?

2
Partager :
voiture

Une voiture qui refuse de démarrer et des équipements électriques qui ne s’allument plus sont des situations difficiles à gérer. En effet, dans ces cas, vous savez qu’il y a un problème à régler, mais vous n’avez aucune idée de la pièce qui est en panne. Comment faire pour identifier exactement si c’est la batterie ou si c’est l’alternateur qui ne fonctionne plus ?

Testez votre batterie à l’aide d’un voltmètre

Le dysfonctionnement de la batterie est bien souvent la première idée qui traverse l’esprit des gens qui ont une voiture en panne. Pour en être sûr, vous pouvez tester votre batterie de diverses manières.

A lire également : Entretien de voiture : comment trouver la bonne pièce auto ?

Toutefois, la méthode la plus simple est de mesurer la tension aux bornes de la batterie. Pour cela, vous aurez besoin d’un voltmètre (ou multimètre) et de gants de protection. Une fois que vous avez ce matériel, coupez le contact de votre voiture puis identifiez l’emplacement de la batterie. Retirez ensuite le capuchon de la borne positive de votre batterie.

Choisissez à présent la position 20 V sur votre voltmètre en vous assurant qu’il s’agit bien des valeurs de voltage continu (deux traits continus et discontinus superposés). Branchez le câble rouge sur la borne positive et le noir sur la borne négative. Démarrez et accélérez jusqu’à 2000 trs/min.

Lire également : Comment remorquer sa voiture ?

Si la tension qui s’affiche sur le voltmètre est comprise entre 13,2 et 15 V alors la batterie est en bon état. Si la valeur affichée est en dessous de cette plage, rendez-vous chez un garagiste pour une vérification.

Si la voiture ne peut pas démarrer, branchez les câbles du voltmètre sur les bornes de la batterie. Une tension comprise entre 12,3 et 12,6 Volts signifie que la batterie est en bon état. Si la valeur est comprise entre 10,6 et 12,3 V, vous devez alors recharger la batterie. Si par contre, votre batterie est surchargée ou n’est plus chargée (au-delà de 13 V et en dessous de 10,6 V), c’est qu’il faudra la changer.

Comment détecter un alternateur défectueux ?

Un alternateur fatigué se manifeste par plusieurs symptômes. Le voyant de batterie s’allume surtout lorsque certaines fonctions nécessitant l’énergie électrique sont activées. Vos phares deviennent moins éclairants et l’éclairage intérieur de la voiture peut également baisser.

Vous remarquerez également des baisses de performances des essuie-glaces et des autres équipements de votre voiture.

Si vous êtes assez attentif, vous pourriez aussi entendre des sifflements au démarrage, des bruits de courroie, des grincements de l’alternateur ou même sentir des odeurs de brûlé.

Il est possible de tester votre alternateur à l’aide d’un voltmètre. Pour cela, connectez les bornes de l’appareil de mesure à celles de l’alternateur sans mettre le contact. Vous devez observer une tension de 12 V.

Mettez ensuite la voiture en marche et accélérez. Le voltmètre doit vous mesurer une tension comprise entre 14 et 16 V. Si ce n’est pas le cas, il est donc temps de changer votre alternateur.

Avec ces quelques astuces toutes simples à reproduire, vous pourrez facilement savoir si la panne de votre voiture est due à un dysfonctionnement de votre batterie ou de votre alternateur.

Partager :