Quelle cigarette électronique explose ?

45
Partager :

Le 31 octobre 2019, un homme de 36 ans nommé Farouk a été blessé après l’explosion de sa cigarette électronique. Les événements se sont déroulés à l’Hôpital Ténon dans le 20ème arrondissement de Paris, alors qu’il venait d’assister à la naissance de son fils.

Selon la victime, la cigarette électronique a explosé alors qu’elle était dans sa poche.

A découvrir également : Bien choisir le matériau pour une pierre tombale

Crédits Pixabay

A voir aussi : Vols, braquages : comment dissuader les cambrioleurs ?

La batterie de la cigarette électronique serait la source de l’explosion. L’aide est allée intervenir rapidement. Farouk a été emmené directement à l’Hôpital Saint-Louis, spécialisé dans l’incinération. Selon les examens médicaux, la victime a subi des brûlures du deuxième et troisième degré sur les cuisses. Actuellement, il est obligé d’utiliser des béquilles pour se déplacer.

Le 2 novembre 2019, Farouk a remis a déposé une plainte auprès du commissariat du 20ème arrondissement de Paris contre le magasin où il a acheté le produit défectueux.

Le pire a été évité

Cet accident aurait pu être si Farouk avait séjourné dans la crèche de l’hôpital Ténon quelques minutes de plus. Peu de temps avant l’explosion de sa cigarette électronique, le jeune père était allé voir son fils pour le tenir dans ses bras.

Par coïncidence, une infirmière a offert de prendre l’air frais tout en changeant le bébé. Quelques instants après son départ, le bruit d’une explosion a sonné à l’hôpital. Nous avons ensuite entendu un homme crier, puis rapidement une forte odeur de viande brûlée qui a duré tout l’après-midi », a dit une sage-femme à l’hôpital.

« mettre en danger la vie des autres »

Farouk dit qu’au moment de l’explosion « il avait immédiatement une douleur terrible à la jambe. J’ai enlevé mon jean, j’ai laissé mes jambes fumer ! Après l’accident, Farouk a déposé une plainte contre le magasin qui lui a vendu sa cigarette électronique pour « mettre en danger la vie d’autrui ».

Selon lui, l’équipement qui lui a été vendu était cassé. « Ce n’est pas normal, parce que j’ai toujours été très prudent. J’ai toujours chargé ma cigarette électronique avec le bon outil, je suis très prudent avec elle. »

Contacté par Farouk après son accident, le vendeur du magasin où il a acheté sa cigarette électronique lui aurait juste été dit de « faire attention ».

Partager :