Rééducation post-AVC : la famille ne suffit jamais, un accompagnement spécialisé est nécessaire

2
Partager :
reeducation du bras post avc

La prévention des AVC a énormément avancé, notamment en apprenant aux Français à repérer rapidement les symptômes. Malgré cela, ces accidents cérébro-vasculaires frappent toujours 140 000 personnes par an. S’ils sont rapidement pris en charge, les chances de survie sont importantes, mais une rééducation est ensuite nécessaire. Certaines familles s’investissent énormément, mais ce n’est presque jamais suffisant.

L’importance de la rééducation post-AVC par un professionnel de santé

L’AVC a des conséquences très variables qui dépendent de son étendue précise et de la rapidité de sa prise en charge. Après un AVC, il est souvent nécessaire de faire de la rééducation, que ce soit pour récupérer une motricité complète ou pour reprendre une activité intellectuelle complète. Le problème, c’est que les besoins précis en rééducation d’un patient ne peuvent être évalués que par un professionnel de santé.

A voir aussi : Infirmières libérales en colère : un malaise général

 

Ensuite, la famille peut aider en stimulant quotidiennement et suffisamment longuement le patient (promenades, conversations, exercices, etc.). Cependant, ici encore, le contact avec un professionnel de santé est essentiel pour surveiller les progrès et s’adapter aux besoins. Heureusement, une mutuelle senior permettra de réduire les coûts d’une telle charge médicale si elle est bien adaptée.

A lire en complément : Cigarette électronique qui explose : info ou intox ?

Une rééducation qui prend la forme d’une réadaptation

Lorsqu’un senior souffre d’un AVC, il est fréquent que les conséquences soient malheureusement irréversibles. Dans ce cas-là, la rééducation va davantage ressembler à un processus de réadaptation. Le principe est à peu près le même, mais plutôt que de travailler à revenir à la normale, le patient va apprendre à vivre avec les nouvelles limites que lui impose son état de santé.

 

Ici encore, une bonne mutuelle pour les seniors est la bienvenue, car les frais médicaux peuvent être importants. Ils augmentent notamment si un appareillage est nécessaire. Que ce soit pour se déplacer ou pour vivre confortablement à la maison, cet appareillage participe énormément à la réadaptation. Il permet aux patients de rester indépendants le plus longtemps possible.

Symptômes d’AVC : un rappel toujours nécessaire

L’AVC peut mener à la mort du patient s’il n’est pas rapidement pris en charge. Plus l’entourage réagit vite, moins les conséquences de l’AVC seront graves. Le patient aussi a un rôle à jouer dans la reconnaissance des symptômes. Il est toujours important de les rappeler afin de pouvoir les identifier et communiquer rapidement avec son entourage.

 

Voici donc les principaux symptômes qui annoncent un AVC :

  • Paralysie, engourdissement ou faiblesse d’une partie ou de la moitié du corps
  • Difficultés à parler, déformation de la bouche
  • Troubles de l’équilibre, de la coordination et de la marche
  • Perte vision sur un œil
  • Maux de tête très importants et extrêmement douloureux

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!